• Mélody

Workshop #2 (octobre 2020)


Après le succès du premier workshop, on a eu envie de faire les choses en grand pour le second ! Une journée c'était déjà génial, nous semblait-il... Mais c'était passé trop vite ! Pourquoi ne pas allonger la durée du workshop pour passer 48h avec nos participants ? C'est sur la base de cette idée que début octobre, nous nous sommes réunies à 9 dans une grande maison en Normandie. Place aux shootings à gogo !



Le vendredi soir


Après une matinée de déménagement de nos appartements respectifs pour arriver avec le plein de matériel, Claudia et moi nous sommes mises en route pour la Normandie ! Sur le trajet, l'humeur était au beau fixe et en même temps, on avait un peu la pression face à ce nouveau challenge qu'on s'était lancé. On a échangé sur nos attentes et sur nos doutes (il y en a toujours), c'est l'avantage d'être deux. Mais on était hyper enthousiastes et très pressées d'arriver sur place.


Une fois à destination : c'est le bonheur ! La maison est parfaite, les meubles nous plaisent beaucoup, il y a de grands espaces, un table immense au milieu de la cuisine pour tous nos repas, plein d'éléments de déco qui vont bien nous servir... Bref, c'est la perfection. On commence à déménager quelques meubles en vue des shootings à venir, on dispose tout le matériel qu'on a prévu pour les participantes et on se met aux fourneaux en attendant les filles qui doivent arriver aux alentours de 19h. Aurore est déjà sur place avec nous, et on attend Nina, Philippine, Élodie, Sophie et Flore ♥️


Lorsque tout le monde est là, on s'installe autour d'un bon dîner fait maison ! Au menu : chou-fleur rôti avec sa sauce carotte et betterave + une grande salade de chou kale à la féta et à la grenade avec de la semoule. Ajoutez plein d'épices : zaatar, cumin, curry, cannelle... On se régale ! On fait connaissance et on recueille les attentes de chacune quant au workshop : on veut savoir exactement ce que les filles attendent, pour répondre au mieux à leurs besoins. On rigole beaucoup tout en apprenant à se connaître, c'est un moment d'échange qu'on adore. Mais on ne se couche pas (trop) tard, car on se lève tôt le lendemain et on veut que les filles soient au maximum de leur énergie.




Le samedi


Tout le monde debout dès 8h pour shooter un petit-déjeuner ! Je ne vais pas vous mentir, on n'a pas beaucoup dormi dans la nuit 😅 Très stressées à l'idée de mener la formation du lendemain, et la boule au ventre à l'idée de ne pas être à la hauteur, on a eu du mal à trouver le sommeil. Mais toutes nos craintes se dissipent quand on voit les sourires ravis, et qu'on entend les blagues qui fusent déjà de bon matin.


Au menu du premier shooting : des poires pochées dans un grand plat et dans des assiettes individuelles, du yaourt et du granola SuperNature by Katherine Kluger, de nombreuses viennoiseries venues tout droit de chez Léonie Bakery, du pain perdu, du thé et du café... Le tout dans une ambiance moody, avec de l'humain puisqu'on prête nos mains pour toutes les photos. Il y a de quoi faire, et très vite, les filles prennent leurs marques et empruntent des assiettes pour aller shooter de leur côté, sur un sol différent ou dans une autre lumière. On leur montre également comment on se positionne pour shooter, les choses à faire et à ne pas faire. C'est un très chouette moment, et on voit déjà sortir de très belles photos alors qu'on n'a même pas encore démarré la formation théorique ! Ça s'annonce bien pour la suite.




Le shooting terminé, il est évidemment temps de remplir nos estomacs ! On a pris bien soin de ne rien toucher avec nos mains directement, et l'on peut donc déguster une grande partie des assiettes qui nous ont servi de sujets pendant le shooting. On complète avec du bon pain et des boissons chaudes, avant d'enchaîner sur la formation théorique.


Armées de leurs thés et cafés, les filles se réunissent autour du grand écran de la télé pendant qu'on installe les slides. Et la formation démarre ! Ce moment qui nous stressait tellement passe finalement comme une lettre à la poste, et on réalise ce qu'on savait déjà mais qu'on a vite tendance à oublier sous la pression : on maîtrise notre sujet, il n'y a pas de souci. On alterne, j'aborde le chapitre sur les règles de composition avant de passer la main à Claudia qui enchaîne sur la façon de styliser ses scénographies, puis on parle ensemble de comment trouver son propre style. On y passe une bonne heure et demi, sans compter les questions. Tout semble clair, nous sommes ravies ! Et quand bien même il y aurait des questions plus tard, on est encore ensemble pendant 24h.



On décrète une pause pour les filles qui doivent avoir le cerveau bien occupé après avoir absorbé toutes ces informations, et Claudia et moi commençons à monter le second shooting de la journée : un mélange de tomates anciennes et de fromages italiens qui nous ont été offerts par Nanina ! Mais l'idée pour ce shooting, c'est aussi de montrer comment se passe le dressage et de laisser les filles faire leurs propres compositions. On fait donc deux exemples pour la forme, puis on dispose tous les éléments comme un "bar à shooting" et tout le monde peut se servir pour créer la scénographie qui lui plaît ! C'est ainsi que certaines se retrouvent à shooter dans les pièces du haut, tandis que d'autres vont dans le jardin ou dans le salon. On les observe affirmer leurs idées, et on reste toujours disponibles s'il y a besoin d'aide ou de conseils.


À 15h, on stoppe tout ! Parce qu'on connaît l'histoire : si on ne met pas de limites à la prise de vue ça ne s'arrête jamais. Comment on le sait ? Parce qu'on est pareilles ! On impose donc une heure de fin de shooting à tout le monde, et on se met à table pour le déjeuner. Encore un moment qui nous ravit, plein d'échanges hyper chouettes et très précieux pour nous.


Après manger, chacune des filles doit passer en revue toutes les photos prises depuis le matin pour en sélectionner uniquement 10. Ça nous permet à la fois de voir de loin les photos de tout le monde, de cibler les goûts de chacune et également d'aborder l'épineux problème du tri ! On se retrouve très facilement avec 250 photos d'un même sujet parce qu'on a cherché à le prendre en photo sous toutes les coutures avant même de l'observer - alors qu'il aurait mieux valu passer un peu plus de temps à l'étudier pour comprendre ce qui marchera le mieux, ce qui nous aurait fait gagner 1h de temps sur le tri des photos. C'est une leçon qu'on ne peut apprendre qu'en pratiquant et pour le coup, on est plutôt tombées dans le mille ! On a parfois vu des centaines de photos d'un même croissant 🤪 Il fallait absolument le souligner car c'est un élément essentiel du workflow, et c'est chose faite.



À 17h, Claudia et moi démarrons le dressage de supeeeerbes planches apéro ! De délicieux fromages offerts par Saisons ainsi que de nombreux dips offerts par Atelier Blini 🙌🏻 On a aussi fait du punch, parce qu'il faut pas se laisser abattre. C'est le troisième shooting de la journée, on le dresse en extérieur et tout le monde se réunit autour des planches qui attirent tous les regards. Le premier jour touche à sa fin, tout le monde s'entend bien et est en confiance, les langues se délient... C'est le meilleur moment ! On rigole beaucoup et on profite du temps encore clément malgré ce début d'octobre, avant de rentrer se mettre au chaud pour le dîner (bien qu'on n'ait déjà plus faim, on n'avait pas idée qu'on mangerait autant sur ce workshop)


La soirée s'enchaîne au coin de feu, qu'on allumé pour l'occasion grâce aux talents d'Élodie ! Quelques tisanes bien chaudes, des discussions animées et quelques jeux rigolos plus tard, les filles vont se coucher épuisées. De notre côté, on prépare rapidement la journée du lendemain avant de nous endormir... Pour de vrai, cette fois !




Le dimanche


Dimanche matin, Claudia et moi nous réveillons tôt mais on laisse tout le monde dormir ! On prépare un brunch copieux : oeufs à la coque et mouillettes de pain nordique avec du beurre, tartines de ricottas et fruits rôtis, des croissants salés, porridge aux pommes et à la cannelle avec du caramel au beurre salé, un magnifique dutch pancake salé, des cookies indécents de chez Tartelettes, des jus colorés... Bref, vous avez compris : on va encore bien manger ! Mais avant de shooter tout ça, on a prévu une petite formation Lightroom. Les filles se réveillent doucement avec l'odeur du café, c'est le moment d'y aller ! Si certaines ont déjà de très bonnes bases, d'autres ne connaissent pas du tout le logiciel. On s'adapte aux niveaux et on fait en sorte que tout le monde reparte avec des choses qui lui sont utiles.

Ensuite, on dresse un setup de brunch en bas et un autre en haut, et on alterne pour les shootings. Tout semble beaucoup plus facile : tout le monde sait mieux ce qui marche ou pas, la lumière n'est plus un problème et les focus deviennent un jeu d'enfant ! On s'aventure même sur le terrain de l'action shot, qui mériterait une leçon à part entière mais qu'on s'amuse à tester même si ce n'est pas dans les règles de l'art. Ça rigole, ça s'échange des conseils, ça compare les photos... Et nous, on est vraiment ravies de voir les connexions se faire aussi vite pour tout le monde ! La formation théorique ne date que de la veille, et déjà les photos n'ont plus rien à voir avec les premières qu'on a vues. C'est une très belle récompense pour nous.


Après le shooting, place à la dégustation ! C'est le dernier repas qu'on partage toutes ensemble, on en profite pour faire un mini débriefing du workshop même si ce n'est pas encore vraiment terminé puisqu'il reste un module de formation ! Les retours enthousiastes et chaleureux nous font vraiment chaud au coeur, et on a déjà hâte d'organiser tous les suivants workshops grâce à toutes ces bonnes ondes 🥰


On termine par un café avant de se remettre côté salon pour le dernier module du workshop : on l'a intitulé "Vendre ses images" ! On y parle des meilleures méthodes pour diffuser son travail et se faire connaître, de comment protéger ses photos grâce au droit d'auteur et à la rédaction d'un contrat solide, de comment fixer ses tarifs... Bref, tous les sujets qui fâchent quand on démarre ! Sans surprise, les questions affluent et on passe pas mal de temps à débroussailler les idées reçues sur le métier de photographe, à repositionner la valeur de chacune et à leur transmette l'énergie pour aller vers plus de cohérence et de satisfaction au quotidien, dans les échanges avec les clients.



Dimanche en fin d'après-midi, il est déjà temps de se quitter ! On ne fait bien sûr pas de câlins, Covid oblige, même si on aimerait bien. On laisse tout le monde repartir et un grand rangement / nettoyage de la maison nous attend. Deux heures plus tard, on peut décoller à notre tour : on est à la fois shootées de fatigue et de bonheur, on a du mal à réaliser que tout se soit si bien passé et on a déjà hâte de rencontrer les participants du prochain workshop ♥️


>> Si vous avez envie de vivre encore un peu plus l'ambiance de ces deux jours, rendez-vous juste ici ! Claudia a fait un très chouette Reels qui résume bien ces super moments ✨